Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 17:39

Je me suis toujours étonné, depuis que j'ai visité ce pays pour la première fois, de la politique concernant l'alcool au Japon. Alors certes on pourrait se dire que les nippons sont assez stricts sur la question étant donné que l'âge auquel on peut consommer de l'alcool ici est fixé à 20 ans, soit l'âge de la majorité. Mais lorsque l'on débarque et que l'on commence à découvrir le pays, on se dit qu'au final le Japon est beaucoup plus permissif sur la question !

En effet sur procurer une canette de bière ou même de chu-hai (soda alcoolisé) est une chose des plus aisée ! En tout cas bien plus qu'en France pourtant réputée pour avoir une certaine «culture» des breuvages de ce type.

 

Il suffit donc de se rendre par exemple dans un «conbini», une de ces nombreuses supérettes ouvertes 24/24h très nombreuses au Japon et en Asie. Hop ! Vous avez accès à des bières japonaises voire étrangères, du chu-hai dont j'ai parlé plus haut voire même des alcools forts comme du whisky, du saké (nihonshu) ou encore du vin et du champagne ! Bref l'embarras du choix si vous voulez vous soûler rapidement juste après avoir passé les portes automatiques du conbini, les caissiers vous graciant au passage d'un «arigatou gozaimasu» (merci beaucoup) tout japonais, levant la tête dès que quelqu'un ou sort ou entre au son du «bip bip» de la porte glissante.

 

Mais ce n'est pas tout, car les efforts des producteurs de breuvages alcoolisés japonais font tout pour nous proposer des bières au meilleur prix. En effet durant un temps, pour contourner les taxes sur les «vraies» bières, des nouvelles ont été créées afin de contourner ces taxes. Ainsi une vraie bière étant à 200 yens dans notre conbinis du coin, une bière de «troisième type» sera à 147 yens. Voire même jusqu'à 117 yens dans un petit supermarché discount (mais qui vend des vraies marques) non loin de chez moi. Mais alors qu'est ce que sont ces fameuses bières du troisièmes type ? Je vous redirige vers un site expert en la matière : la guerre des fausses bières au Japon (Naturavox)


Là encore on n'en a pas fini, car décidément l'alcool est partout au Japon. Le chu-hai par exemple, ces sodas très sucrés, rappelant certaines boissons à la vodka en France, font l'objet de publicité à la télévision, dans le métro etc... Le pire c'est que le taux d'alcool y est même fièrement affiché ! 8° pour l'un qui dit mieux ? Ah un autre en sort une à 9°, super on va pouvoir se soûler encore plus vite ! Une canette de 33 ou 50cl ? Vous n'avez encore que l'embarras du choix ! Ces boissons sont aussi beaucoup moins chères que les bières. Par exemple mon petit supermarché discount en vend à 7° pour.... 88 yens. 88 yens pour 33cl à 7° ! Le rapport bourrage de gueule/prix est imbattable. Bien sûr les publicités pour les bières sont aussi extrêmement nombreuses, toujours en constante évolution selon les saisons. En ce moment l'image du type assoiffé sur la plage se voyant proposé une bière du troisième type par une japonaise toute mignonne est sans doute préférée. Au printemps bien sûr le hanami est très largement mis en avant et c'est comme cela pour toutes les saisons.

 

Lien vers la page d'accueil du site de la marque Sparx, d'Asahi, montrant un salaryman fier de boire sa canette à 9° : Sparx

 

 

 

"Oh mais tu as l'air d'avoir soif toi, il fait chaud aujourd'hui et te désaltérer à coup de canette de 50cl de bière du troisième type te fera le plus grand bien" dit la jolie japonaise au BBQ man.

100725-asahi-matusita3-300x168

 

 

Après avoir bu le doux breuvage, le BBQ man japonais ressentit une jouissance extrême, un liquide désaltarant quasi orgasmique lui ayant coulé dans la gorge, il peut dès à présent se remettre à l'exercice difficile (et assoiffant) du BBQ man ! Mission accomplie pour notre "désaltératrice" mignonne.

100725-asahi-matusita5-300x168

 

J'en rajoute encore ? En France nous n'avons pas ce que l'on appelle des «drugstores», ces magasins qui vendent des médicaments ET un peu de tout en fait. Moi qui était habitué à nos pharmacies, ne vendant que de bonnes choses pour la santé (bon à priori), je fus surpris que l'on y vende aussi de l'alcool ! D'ailleurs dernièrement j'y allais pour acheter du savon (les supermarchés ici ne font que l'alimentation) qui n'est pas très loin du rayon bières avec en plus de la Guinness et de la Budweiser ! Ells aussi à moindre coût qu'au conbini. Bref que du bonheur.

Après il existe aussi des distributeurs de bières, bon ce n'est pas extrêmement répandu mais on peut parfois tomber dessus.

 

Avec toutes ces facilité on pourrait se dire que les japonais font des fêtes du tonnerre chez eux ! Ben non même pas, c'est ça le paradoxe, ils préfèrent toujours se retrouver à l'izakaya du coin le soir ou en été pic-niquer dans un parc plutôt que de se retrouver chez eux avec le pack de bières. Toutefois on ne sait que trop bien que les étrangers profitent en général de leur séjour (surtout les américains) pour boire à outrance dans la rue et à moindre coût...

Le Japon, incontestable paradis des buveurs et autres fanatiques de la gueule de bois. Cela pourrait être le nouveau slogan de la campagne touristique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Rom B.
commenter cet article

commentaires

Naimi 21/06/2011 08:25


Salut,

Sympa ton article, je reconnais beaucoup de chose que me racontent mes amis japonais chez moi.


Belin 05/06/2011 09:01


Ça décoiffe et ça donne soif.Tchin ! Ou plutôt kampaï!!! Il faut absolument éviter de trinquer avec un japonais en utilisant l'expression française... Et pour cause!
Yane


Présentation

  • : Un Réunionnais à Tokyo.
  • Un Réunionnais à Tokyo.
  • : Vie d'un programmeur informatique (web) à Tokyo ayant auparavant grandi à l'île de la Réunion.
  • Contact

Dogecoin

Dogecoin-accepted.png

DGLnbSWisjvr71duQPPa2w3vfu7uwX2xDA

Recherche

Twitter

Twitter-64.png

Venez tweeter avec moi ! @Reunion Tokyo Xpress

 


Liens